LEXICARABIA

LEXICARABIA

Avoir un poil dans la main

Avoir un poil dans la main

 

avoir un poil dans la main.jpg
Cette expression populaire signifie « être paresseux, ne pas aimer travailler ». Elle date du XIXe siècle et qualifie les fainéants. Celui qui refuse par paresse de travailler ne présente aucune trace qui prouve qu’il s'est livré à des activités laborieuses. Cette inaction préméditée l’expose à la raillerie, et le considère comme étant un être dont les mains sont restées intactes parce qu’il ne s’en est pas servi.

La main, partie du corps, sert en effet à toucher, à prendre ; elle est aussi  celle qui frappe, mais qui reçoit et donne ; elle travaille, agit. On pourrait avoir des mains en or lorsqu’on est très habile, la main verte si l’on excelle dans la culture des plantes. Un objet fait à la main précise justement le rôle de la main dans l’imaginaire sociale et culturel.  La main de Fatma est par ailleurs une amulette en forme de main largement répandue dans les pratiques culturelles et superstitieuses arabes. De même, on désigne l’apprentie couturière, l’ouvrière débutante par l’expression « petite main ». Cependant, la « première main » renvoie à la première couturière d’une usine. De cela se dégage l’importance de la main dans la valorisation ou la dépréciation de l’individu au sein d’une société.  

Ne pas confondre « avoir un poil dans la main »  avec  la locution « de bon, de mauvais poil » qui signifie « de bonne, de mauvaise humeur ».

 



23/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres