LEXICARABIA

LEXICARABIA

Fuite du temps

Le gris, parfois foncé, 

éclipse le clair de l’été 

parti brusquement

vers de lointains continents 

Étendre sa vive chaleur

Sur de vastes étendues

Saluant avec regret 

Les nappes vertes 

Du printemps.

Lueur si éphémère ;

L’allégresse fuit en éclair.

A. Bakkali

A44C3EE8-670E-4CED-B3FB-682514DAE4BA.jpeg



17/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres