LEXICARABIA

LEXICARABIA

Organisation de la formation au CPR, Lettres françaises.



NIVEAUX DE FORMATION 

 

Le dispositif de formation (DDF), accompagné par le « Dispositif de formation initiale pour l'enseignement du français au secondaire collégial »[1], pour le cycle pédagogique de la section des Lettres françaises, est un modèle de formation en alternance. Il repose sur trois principes organisateurs :

i.           Formation modulaire : elle a lieu au CPR, et est assurée par les professeurs formateurs et éventuellement par des inspecteurs de français. Elle vise à ce que les formés acquièrent des savoirs, savoir-faire et savoir-être professionnels selon des démarches qui tiennent compte avant toute considération du profil et des besoins des Elèves-Professeurs.

ii.   Mise en situation professionnelle (MSP) ou ce qu'on appelle communément « stages pratiques »: elle est prise en charge par les acteurs du collège (l'inspecteur de la discipline, les responsables de l'administration pédagogique, les  tuteurs et plus particulièrement  par les Conseillers pédagogiques désignés à cet effet). L'Elève-Professeur est directement confronté aux difficultés relationnelles avec l'environnement scolaire et avec surtout les modalités du transfert des savoirs pédagogiques théoriques acquis au CPR. Cette MSP, ou plutôt cet espace d'apprentissage où il sera progressivement impliqué, favorisera certes son insertion dans le milieu professionnel et mettra en épreuve sa capacité à prendre la classe en main avec toutes les difficultés qui y sont inhérentes.

iii. Autoformation : l'Elève-Professeur est astreint, sous la direction de son professeur-formateur, à s'autoformer, c'est-à-dire à prendre en charge sa propre formation, par la concrétisation d'un parcours individualisé de développement de ses compétences cognitives et pratiques. Il sera orienté en cela par le ou (les) formateurs qui suivent, selon des objectifs précis et des compétences à mettre en place et à développer, les travaux réalisés et les résultats obtenus. Ce travail d'autoformation sera évalué et retenu en certification sous forme de travaux d'ateliers dont les sujets sont fixés dès le début de la formation et sont en rapport évident avec les pratiques pédagogiques et didactiques.

iv.    Elaboration du dossier pédagogique (DP) : en concertation avec les formateurs concernés, les Elèves-Professeurs choisissent des sujets en étroite relation avec les pratiques de classe et élaborent un dossier dans lequel ils essaient d'étudier concrètement l'une des problématiques de la fonction éducative et pédagogique.

 

Rappelons que lors de la formation modulaire au CPR, le formateur dispensera, dans des cours théoriques et pratiques, des contenus qu'il a choisis au préalable selon des objectifs formulés dans le cursus préparé à cet effet et suggéré par le dispositif de formation initiale pour l'enseignement du français au secondaire collégial (2008-2009) signalé supra. A la fin de chaque formation modulaire, il organisera des activités complémentaires reliées à la fonction « guidance ». Ainsi répondra-t-il aux différentes questions relatives à l'imprégnation du contenu modulaire et les différents procédés susceptibles de le transposer concrètement dans les pratiques de classe. Pour atteindre les objectifs de son intervention théorico-pratiques, le formateur organisera des séances de remédiation en vue de combler, par des activités appropriées, les lacunes des formés selon une démarche différenciante.

 

Le formateur, plus particulièrement le responsable des modules de didactique, participera par ailleurs à la préparation des MSP qui est, à bien des égards, le lieu commun où surgissent les difficultés des formés dans la conversion du savoir modulaire discrètement théorique dans le savoir-faire professionnel. Les demi-journées de régulation, organisés après chaque MSP, permettent eu égard un échange entre les différents partenaires de la formation, et une analyse fonctionnelle de la mise en œuvre des contenus modulaires, surtout leur impact sur les pratiques pédagogiques. Elles permettent par ailleurs d'identifier les compétences acquises ou à acquérir.


Le formateur a aussi pour tâche d'encadrer et de diriger des travaux d'études et de recherches (dossiers pédagogiques) centrés exclusivement sur le volet pratique de la formation.


[1] Travail réalisé dans le cadre du projet PREF (Pôles de référence pour l'Enseignement du Français) et sera partiellement mis en œuvre cette année (2009-2010), notamment les modules « Multimédia », l'« 'Interculturel », l'« Ethique dans les pratiques professionnelles» qui sera intégrée dans le module SGR.


11/10/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres